AVEC DIEU, NOUS VAINCRONS

Mouvement de Libération du Congo 15 ans déjà

Babala1471990 595284737186418 1033455890 n

 

 

jean-pierre-bemba-gombo.jpg

Vous êtes le 58478ème visiteur

Le SG parle du dossier Bemba et des évenements du 30 décembre 2013

 

Suite à l’exécution du mandat de la Cour Pénale Internationale relatif à l’arrestation du Député National, Fidèle Babala, le parti politique MLC suspend ses activités au parlement jusqu’à nouvel ordre.

 

_MG_9989.JPG

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) accuse la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) de subornation de témoins. Un secrétaire général adjoint de ce parti, Me Alexis Lenga, a déclaré ce samedi 14 décembre à Kinshasa que Fatou Bensouda avait « acheté des témoins » pour témoigner à charge dans le procès de Jean-Pierre jugé pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis en 2002 et 2003 en Centrafrique.

Le président du MLC, Jean-Pierre Bemba, et le secrétaire général adjoint du parti, Fidèle Babala, sont actuellement jugés pour les mêmes accusations. Ils sont suspectés par la CPI d’avoir produit de faux documents et de faux témoignages dans le procès Bemba.

A en croire Me Alexis Lenga, la procureure de la CPI aurait suborné 22 témoins. Me Alexis Lenga a également évoqué une lettre qu’aurait écrite un autre témoin réclamant à Fatou Bensouda de l’argent qui lui avait été promis en échange de son témoignage à charge.

Le secrétaire général adjoint du MLC a affirmé détenir d’autres preuves qui disculperaient Jean-Pierre Bemba dans ce dossier.

« Mais puisque ce sont de fausses preuves de la part du procureur, a-t-il ajouté, il faut que l’opinion sache. »

Me Lenga demande que la procureure Bensouda soit dessaisie du dossier Bemba.

A part Jean-Pierre Bemba, quatre personnes sont soupçonnées par la CPI d’avoir produit des faux témoignages pour empêcher la bonne administration de la justice dans l’affaire Bemba.

Il s’agit de Fidèle Babala, ancien directeur de cabinet de Jean-Pierre quand ce dernier était vice-président de la RDC. I l a été arrêté à la fin du mois de novembre à Kinshasa. Lors de sa première comparution devant la CPI, il avait affirmé vouloir contester la légalité de son arrestation.

L’avocat de Bemba, Me Aimé Kilolo, est lui aussi poursuivi dans cette affaire. Il avait été arrêté à l’aéroport de Bruxelles

Narcisse Arrido, témoin de la défense est actuellement emprisonné en France.


 


 

Thomas Luhaka explique les raisons de la participation aux concertations nationales

 

Malgré l'annonce du Gouvernement de clôture par le Chef de l’État, le Mouvement de Libération du Congo reste dans la logique de son Président National Jean-Pierre BEMBA GOMBO fixant le but des Concertations Nationales n'est pas pour cette formation politique d'une occasion de partagé le pouvoir ce pendant le Mouvement de Liberation du Congo ( MLC ) reste attentif en dynamique politique qui ce mets en place.

 



Interview de l'Honorable Fidèle BABALA



 

Restructuration du Bureau du Comité Exécutif National du Parti.

Réunis ce jour en réunion extraordinaire, les Membres du Collège de Fondateurs portent à la connaissance de l'opinion que le Président National du MLC Jean-Pierre BEMBA GOMBO, de droit Président du Collège des Fondateurs, vient de procéder à la restructuration du Bureau du Comité Exécutif National du Parti. 

A ce sujet, sur proposition du Collège des Fondateurs, il a plu au Président National, le Sénateur Jean-Pierre BEMBA GOMBO de nommer les cadres suivants pour exercer les fonctions au regard de leurs noms:

 

1. Secrétaire Général: Thomas LUHAKA LOSENDJOLA.

2. Secrétaire Général Adjoint chargé des questions politiques et de stratégies: Fidele BABALA

3. Secrétaire Général Adjoint chargé da la coordination des Fédérations: Me Alexis LENGA wa LENGA

4. Secrétaire Général Adjoint chargé des finances et Logistique: Jacques LUNGWANA.

5. Secrétaire Général Adjoint chargé des programmes et idéologie: Angélique MILEMBA

 

Le Collège des Fondateurs prend acte de cette décision, et réitère son soutien au Président National, garant du bon fonctionnement des organes du Parti.

Aussi, félicite-t-il le Secrétaire Général, et les Secrétaires Généraux Adjoints reconduits, pour la confiance leur renouvelée ainsi que le nouveau Secrétaire Général Adjoint promu.

Il leur souhaite un fructueux mandat dans la cohésion et l'unité, afin de servir toujours davantage notre cher Parti.

AVEC DIEU, NOUS VAINCRONS

Fait à Kinshasa, le 18 juillet 2013 


 

MESSAGE AU PEUPLE CONGOLAIS




jpbravo1-1.jpgjpbravo2-2-1.jpg
jpbravo-sign-2-3-1.jpg

48216425.jpg

Le représentant du MLC BENELUX, Jean-Jacques MBUNGANI vient d’être suspendu de ses fonctions de Secrétaire National Adjoint du MLC en charge de la Coordination des Fédérations Extérieures, Jean-Jacques MBUNGANI est reproché au sujet de sa dernière prise de position diamétralement opposée à celle des instances du parti pour ce qui est de Concertations Nationales auxquelles le MLC prend part a travers des délégués dument mandates par la haute hiérarchie.

La suspension de Jean-Jacques MBUNGANI prend effet à partir de ce Samedi 07 Septembre 2013 et ce jusqu'à nouvel ordre…  

decision-de-suspension-1-2.jpgdecision-de-suspension-001-2-5.jpg

                                                                                                                                                       



                                                                                    


 

 

 



 
 

 

Date de dernière mise à jour : 25/01/2014